how much does viagra cost at pharmacy where can i buy viagra in blackpool healthy man viagra phone number order valtrex online cost valtrex prescription viagra tablets review
Langue_header

Comment dit-on bonjour en votre langue maternelle?

Langue_header

Cartographie des langues Beti et Bulu entre le Cameroun et le Gabon.

Pays Ekang ou Beti par Nkul-beti-camer.com

« Faites-moi rire ce matin : Comment dit-on BONJOUR  en votre langue maternelle/paternelle ? N’oubliez pas de préciser la langue. Faites passer le message !!! » ; Ceci est en substance le SMS que je reçu ce matin d’un ami en me réveillant. Message qui en plus de me faire sourire, me mit d’extrême bonne humeur. Décidant de jouer le jeu, je lui répondis sans hésiter donc «  Mbeng’be kiri – ewondo et tu réponds kiri Mbeng ». Celui-ci en fit de même en sa langue après quoi je lui fis la promesse de le saluer en sa langue maternelle la prochaine fois qu’on se verrait.

Je décidais donc séance tenante de répéter l’expérience en envoyant le même message à l’ensemble de mes contacts téléphoniques.

Après cet interlude, ce petit message suscita en moi un éclair de génie : Ne serait-ce pas là un nouveau moyen viable de promouvoir et préserver nos langues originaires et perpétrer notre richesse culturelle ? De remettre nos cultures et traditions au gout du jour ? On en ferait une chaîne inébranlable qui au contraire de ces SMS dénués de sens nous ferait apprendre un peu plus chaque jour sur nos origines.

Je décidais donc séance tenante de répéter l’expérience en envoyant le même message (légèrement édité) à l’ensemble de mes contacts téléphoniques et d’attendre leur réponse faisant toujours la promesse citée plus haut, et je peux vous assurer que le feedback était incroyable, la plupart surpris au départ se laissèrent prendre au jeu et me donnèrent un peu plus de détails sur comment prononcer et répondre et moi tout sourire je continuais à faire ma promesse.

je sens naitre en moi un nouvel engouement pour ces langues que nous « les jeunes » nous évitons souvent avec effroi comme signe de « villageoiserie ».

Pourquoi étaient-ils tous surpris me demanderez-vous je crois juste que c’est rare de voir quelqu’un s’intéresser réellement à la culture des autres et généralement après l’étonnement viens la joie et un échange sincère et bon enfant sur vos différences culturelles, source d’enrichissement.

Actuellement je sens naitre en moi un nouvel engouement pour ces langues que nous « les jeunes » nous évitons souvent avec effroi comme signe de « villageoiserie » et je dois vous dire que mon expérience encore jeune de quelques minutes m’a déjà permise au bas mot d’apprendre ainsi à dire « BONJOUR » en dix langues bien de chez nous (même si je ne suis pas encore très confiant de ma prononciation) et mon expérience continue.

Je vous encourage donc chers lecteurs à en faire comme moi et le cas échéant de copier le SMS plus haut et l’envoyer comme tel à vos contacts pour en apprendre plus sur leurs cultures et traditions, le cas échéant même s’ils ne savent pas, ils feront l’effort de poser la question à leurs ainés pour ne pas se sentir ridicule et ainsi grâce à vous récupèreront une portion de cette racine culturelle qu’on a tous tendance à dénigrer aujourd’hui.

J’irai plus loin encore, en vous donnant quelques pistes utiles pour pousser votre expérience un peu plus loin :

  • demandez comment se disent d’autres mots-clés
  • des phrases entières
  • des expressions communes et courantes
  • ne vous limitez pas seulement au Cameroun, grâce au pouvoir de l’Internet nous avons maintenant des amis de par le monde, poser leur la question et vous verrez qu’ils vous répondront avec joie, faites le par SMS, Facebook, Twitter, Whatsapp et autres.

La seule limite est votre imagination et une sincère envie de partager sur votre culture et la culture de ceux qui vous entourent.

PS : Le SMS en question est bien sûr utilisable librement selon vos désirs.

Comments



There are no comments

Add yours

What moves you?