female viagra buy doxycycline 50 mg canada cialis pharmacy viagra super active cheap how much does viagra cost at costco 104 order propecia online mastercard
panthere_Moshare

Toutes Panthères !!!

la panthère a le teint  très clair, métissé à la rigueur (elle doit illuminer la pièce où elle entre)tous les regards doivent se tourner vers elle, de ce fait la course au métissage est lancée quelque soient les moyens utilisés


Avec Rihanna, en  « sainte patronne », les panthères prolifèrent de nos jours comme la nouvelle tendance. Elles font la loi, quitte à en filer des complexes aux non panthères, elles sévissent et leurs actes sont érigés en exploits ! Qui sont-elles ? Des jeunes filles et femmes qui s’habillent de façon provoquante tantinet classe comme dans ces clips qu’on voit à la télé et qui osent là où aucune fille réservée ne s’aventurerait que ce soit dans l’habillement ou le comportement. On ne sait pas exactement d’où vient la comparaison avec le fauve sauvage, peut –être est-ce dû à l’allure générale des protagonistes de ce style. En effet, il faut reconnaître qu’être panthère c’est un look particulier :

– La coiffure : Toute panthère se doit d’avoir soit les cheveux courts lissés et teintés dans une couleur vive (jaune or, rouge ardent, ou châtain clair) soit les cheveux longs jusqu’au dos, parés des meilleures mèches du marché, à savoir la brésilienne ou l’indienne, une vraie panthère ne met pas de synthétique !

– Le teint : la panthère a le teint  très clair, métissé à la rigueur (elle doit illuminer la pièce où elle entre). Tous les regards doivent se tourner vers elle, de ce fait la course au métissage est lancée quelque soient les moyens utilisés, toutefois, il existe des exceptions à la peau d’ébène, mais elles représentent une minorité. De plus tatouages et piercings sont les bienvenus, mieux ils sont les signes d’une représentation complète du spécimen à savoir le prototype BTP (Brune, tatouée et percée).

Les panthères se perçoivent comme des femmes au-dessus des autres, qui peuvent faire ce qu’elles veulent quand elles en ont envie, tant qu’elles en ont envie.


– Les fringues : le fauve se balade en ville en habits cloutés et flashy qui doivent scintiller à distance tels des indicateurs de belles créatures, on doit sentir qu’on a affaire à quelqu’un de différent. Elles portent aussi tout vêtement décoré d’un imprimé animal, de préférence de fauves (tigre, léopard et panthère bien sûr !) très près du corps et court généralement il ne doit pas arriver à la moitié des cuisses, il serait trop long ! Non il se doit d’être court, voir extra court à la limite de la décence, les jambes doivent être vues et bien en vue…

– Les pompes : Les chaussures, sont généralement des talons hauts minimum de 20cm aux coupes les plus osées (cloutés, sabots, en verre à chacune ses préférences). Encore une fois, l’extravagance est la clé pour réussir son look de fauve. Il leur faut donc des talons de type « GaGa » qui sont en fait des mini échasses si on tient compte de leur longueur.

tim-cook
Le look, la confiance en soi, le statut. La panthère s’impose de part son aura.
Captures d’ecran video Youtube d’une soiree dans une boite de la place. 

– Le visage et les mains : Le maquillage se veut pompeux et féroce ! tout doit rappeler un carnassier lâché dans la nature, qu’il s’agisse des faux cils extrêmement longs ou encore du rouge à lèvre voyant et voulant se faire voir ou encore des sourcils rasés et redessinés (dans des formes non naturelles faut le dire) au crayon de couleur. Leurs mains quant à elles, jouissent de longs ongles bien manucurés qui font penser aux griffes du carnassier en question.

Les panthères se perçoivent comme des femmes au-dessus des autres, qui peuvent faire ce qu’elles veulent quand elles en ont envie, tant qu’elles en ont envie et surtout elles peuvent avoir l’homme qu’elles veulent tant qu’il est assez riche pour elle c’est suffisant. Ce n’est pas qui veut, qui drague une panthère, mais qui peut !  Cela pour deux raisons très simple :

– Elle doit vous choisir : Si vous êtes à son goût, elle vous choisira, elle pourra même vous draguer. L’époque des filles qui attendaient patiemment qu’on vienne faire le premier pas, est bien révolue pour elle. Vous lui plaisez, elle viendra vers vous, si vous ne le faites pas et n’aura que faire de la personne qui vous accompagne, s’il y en a une…

– Elle doit estimer votre capacité financière : Oui parce que vous devez être capable de satisfaire ses moindres envies matérielles et physiologiques… Si elle vous dit : «  Chéri, on part à Dubaï samedi ? » Vous devez être capables de dire : « Bien sur mon amour ! Et en business class, ma belle ! ».  Ou encore : «  chérie j’ai envie du Touareg (4×4 très aimé des camerounais) », vous devez lui répondre : « Tu veux quelle version celle de 2006 ou celle de 2010 ? En même je peux te prendre un Porsche Cayenne à la place ».

C’est dans cet ordre de choses que fonctionnent les panthères, « on parle de moi donc j’existe ! ».Mais au fond, ce type de femme jouant avec les tabous existe depuis la nuit des temps et existera toujours, selon les époques.


En réalité, être panthère c’est surtout un état d’esprit ; briser les tabous doit être une formalité, mieux un rite d’initiation pour évaluer sa « panthérisation ». A titre d’exemple, elles peuvent partir de frères en frères, de cousins en cousins, d’amis en amis, d’employés en patrons sans scrupules, toujours à la recherche de celui qui sera le plus liquide et qui tiendra la distance sur un lit !

Le commun des mortels, lui,  pour la plus part est choqué par ces  femmes fatales quand il les rencontre, et ne peut s’empêcher de les juger : « ça  ce n’est plus la femme ! Mon frère le pays est en danger avec la qualité -ci ! » .Mais ne peut s’empêcher de nourrir en secret une certaine admiration pour elles. Après tout ne dit-on pas que le sexe est vendeur ? Oui, le sexe est vendeur et les panthères sont appréciées en secret, voir adulées… On est blasé par leurs frasques et on en redemande tant qu’elles sont encore fraiches pour en produire… Ensuite, lorsqu’elles se défraichissent, on les regarde de travers et on se rappelle des anciens succès qu’elles ont été et qui ne peuvent plus nous divertir «  Aka ! Celle – la  est déjà finie ! Est- ce qu’elle pouvait venir dans ce genre d’endroit ? Le faro fini ohhh ! Akapzout c’est terminé ! »

En fin de compte, être panthère c’est juste une mode qui passe. Malheureusement  cette mode n’est pas au goût de tout le monde et avec raison, la tendance de la  fille «  légère »  faisant du twerk (kuitata des américains) portée en étendard dans les médias de nos jours est dépitante. C’est à croire que, plus vous êtes dangereuse, plus votre fan club grandi,  et plus vous avez du crédit. C’est dans cet ordre de choses que fonctionnent les panthères, « on parle de moi donc j’existe ! ».Mais au fond, ce type de femme jouant avec les tabous existe depuis la nuit des temps et existera toujours, selon les époques. Il est vrai que leur avènement est peut-être plus énorme, avec l’émancipation actuelle de la femme dans notre société et la couverture médiatique actuelle. Pourtant, les panthères devront laisser la place un jour, à un autre type de femmes prêtes à tout et procédant autrement…En attendant, griffez panthères ! Griffez toutes les proies que vous verrez !

 

Comments



There are no comments

Add yours

What moves you?