awc canadian pharmacy viagra cialis for daily use bph 341 cipro cost without insurance propecia 1mg review
Edito_header_September

Libertins, vous ?

 

 

libertin adjectif (libertine, libertins, libertines)

  • caractérisé par l’immoralisme et la débauche (soutenu)
    • une conduite libertine et dissolue
  • qui représente des situations érotiques
    • une gravure libertine

libertin nom commun – masculin, féminin (libertine, libertins, libertines)

  • personne qui se livre sans retenue aux plaisirs charnels dans le mépris de la morale commune
    • une libertine sans foi ni loi
  • histoire philosophe qui en France au XVIIe siècle revendiquait la liberté de pensée religieuse et la liberté des mœurs
    • les libertins face aux dévots

1er Septembre 2014 @ 10:32 am  Wikipedia

 

C’est le mot qui a soulevé le plus notre enthousiasme ce mois à la rédaction. Pourquoi ? La raison est toute simple et triviale : les autres africains, en visite au pays, estiment que nous manipulons avec une certaine aisance l’érotisme. De fait au Cameroun, on parle sexe, on respire sexe, on inspire sexe, on vit sexe. Le sexe et sa pratique seraient tabou ailleurs mais pas chez nous. Alors on se demande: “Êtes- vous libertin ?”

De fait au Cameroun, on parle sexe, on respire sexe, on inspire sexe, on vit sexe.

Nous, on objecte d’emblée que sous cet aspect libertin qu’on nous reproche, certains défendent des valeurs qui constituent ce que les anthropologues pourraient nommer le tissu identitaire – genre. Une notion bien compliquée, me direz- vous et lourde avec ça. Ne vous inquiétez pas outre mesure et ne vous en fâchez pas : oui, nous sommes libertins. Mais c’est sans doute parce que notre société bouge, se meut et de nouvelles pratiques sont adoptées.

Libertine_Cameroun
Avec un peu d’humour, nous avons ouvert notre moteur de recherche favori et lancé la recherche: “Libertine Cameroun”.  En 0.34 seconde, 240 000 liens repondent à la demande.
Source Google Capture d’écran

Dans le mot « libertin », nous avons aussi compris, qu’au- delà de la facilité d’accès au sexe et à sa pratique, se cache une liberté de s’assumer tels quels et les diverses façons de l’être aux yeux de la société camerounaise. A partir de là, vous pourrez dire à quel point vous êtes libertins, pourquoi et par rapport à qui.

Vous découvrirez que la sexualité ne définit pas un Camerounais, une Camerounaise dans sa totalité, mais aussi, que c’est  le fruit d’une longue maturation.

Le grand défi à la rédaction ce mois est de montrer, à travers une peinture des mœurs les plus intimes, que nous, en tant que Camerounais, sommes en mesure de mieux expliquer notre position réelle. Quelles sont les motivations de nos luttes intimes et comment nos pratiques sexuelles contribuent à nous définir. Vous découvrirez par conséquent une série de témoignages sur un ton plus ou moins légers. Ces témoignages sont une interpellation à vous assumer, à ne pas rougir de vos choix, sinon à expliquer pourquoi le tabou autour du sexe a tendance à laisser place au respect de ce que nous sommes réellement. Vous découvrirez que la sexualité ne définit pas un Camerounais, une Camerounaise dans sa totalité, mais aussi, que c’est  le fruit d’une longue maturation.

A partir de là, dans la joie et l’allégresse (comme on disait à mon époque), vous pourrez comprendre aussi que certaines valeurs sont sauves chez nous, même si elles tendent à s’amenuiser. Alors pour ce mois de septembre, les combats de tout un chacun dans ce qu’il a de plus intime sont à l’honneur. Les répercussions de la pression sociale sur les habitus des uns et des autres également, en marge de l’actualité scolaire car après tout… la vie continue et l’éternité nous échappe un peu plus chaque jour.

Excellent début de mois de septembre.

 

Comments



There are no comments

Add yours

What moves you?