can you buy viagra o... viagra seller reviews hcg and clomid for sale caremark cover cialis publicite de viagra buy antabuse online using a mastercard
Bagarre

4 insultes typiquement camerounaises*

On les a toutes entendues ou dites un jour, ces insultes qui arrivent à exprimer notre énervement ou mécontentement envers l’autre. La majorité ne veut rien dire en Français,  pourtant elles sont parfaitement comprises par tout Camerounais qui se respecte.

  1.       MOUF/MAF/MOF

L’insulte camerounaise par excellence. Elle est souvent la première qui sort de notre bouche à l’entame d’une dispute. Quelle est sa définition littérale ? Aucune idée mais MOUF veut tout dire : « la ferme ! » « tais-toi ! » « vas là-bas » « tu ne dis rien », bref TOUT. Ce qui est marrant c’est qu’on a toujours l’air surpris de l’entendre parce qu’il est souvent dit avec une telle violence et laisse notre interlocuteur sans voix pendant au moins quelques secondes.

  1.       SHWAN

L’usage de « SHWAN » n’est pas aussi d’actualité que celui de « MOUF » mais ceci ne veut pas dire que s’entendre l’appeler fasse plaisir. Un « SHWAN » est un imbécile ou un idiot de la pire espèce. Les taximen aiment bien se l’envoyer, surtout quand l’un tamponne son véhicule à celui d’un autre. Dans le contexte camerounais, ne le dites jamais à plus fort que vous parce qu’il y a de forte chance que votre interlocuteur vous refasse le portrait.  

  1.       INDIVIDU

Dire à un camerounais « espèce d’individu » c’est l’insulter. Pas besoin de savoir pourquoi, sachez juste que c’est ainsi. Individu nous ramène à notre état le plus basique d’animal, nous dépouillant de notre humanité. C’est comme cela que nous percevons ce mot au #237 .

  1.       CHIEN

Yaaaa « chien » ?!!!!? Les problèmes. Que dire de cette insulte ? Si descriptive ? Si réductrice ? Si camerounaise ? On le dit quand on n’a aucun respect pour la personne en face. Dans le contexte camerounais,  c’est un mot qui exprime bien le manque d’égard qu’on aurait envers une personne. Mettez bien celui-ci au frais et ne le sortez qu’en cas de force majeure: même le chien camerounais refuse de se faire traiter de la sorte.

Quelles autres expressions ajouteriez-vous à cette liste ?

*Moshare Magazine n’est, en aucun cas, responsable de ce qui pourrait arriver à ceux de nos lecteurs qui décideraient de faire usage de l’une de ces insultes.

Comments



There are no comments

Add yours

What moves you?